à nous les BAHAMAS

Posted By Claudy Dalla-Fontana on Déc 19, 2011 | 0 comments


DE MARTINIQUE AUX BAHAMAS SUR RAFALE

DEPART SAMEDI 10 DECEMBRE 9h30

EQUIPAGE :LAURENCE,CLAUDY,CHRISTOPHE

Arrivés à la marina du Marin mardi après midi, accueillis par Bruno et Stéphanie , Draga et Georges , nos fidèles amis nous conduisent à ste Luce dans la soirée pour une bonne nuit dans un lit..arrivée de Laurence, Michel et Albert mercredi soir,on fête le départ des uns et l’arrivée des autres, Cathy et Guy se joignent à nous: Jeudi, Gilles, Francis et Olivier repartent vers Paris. Les voiles déchirées sont à la voilerie pour réparation, on remet tout en place à bord, l’ avitaillement est fait, ça se prépare et semble aller bien. Puis soudain mésentente ,discorde, Albert décide de ne pas partir, Michel lui emboite le pas…j’essaie de persuader: tout ira bien, c est juste le stress d’après course et le retour à terre, rien à faire leur décision est prise, alors se pose pour moi la question de continuer ou de rester: dilemme, réflexion, finalement j’irai jusqu’au bout comme prévu, je m’entend bien avec Laurence et avec Christophe tout va bien . Albert a repris l’avion vendredi soir, et Michel restera en Martinique jusqu’à jeudi prochain .. Nous partons à trois samedi 9h30 ,Michel nous largue les amarres, je suis un peu mélancolique de le voir rester sur le quai, dommage cela aurait été une belle ballade à 4 et même à 5 j’ en suis persuadée !! la météo annonce : panne d’alizé, donc vent très faible de sud et variable, GV haute, génois léger , 2h30 plus de vent: moteur devant le Carbet, grosse chaleur ,petits airs…..

DIMANCHE 11 17h30

Après une nuit et une matinée de moteur, des prévisions de vent faible encore 2 jours, on décide de s’arrêter en Guadeloupe pour faire le plein de gasoil, la marina de Rivière Sens, nous semble abandonnée, à Gosier le dimanche les pompes sont ouvertes de 16 à 18 h ,on attend l’ouverture, et à 17h on est repartis.

LUNDI 12 16h

après 24 h de moteur, la GV et le génois léger sont gonflés par un zéphyr de 8 nœuds à 60° du vent, vitesse 7 nœuds , au loin au vent les iles de St Christopher et St Eustache.

MARDI 13 11h

Moteur, le vent vient de nous quitter au milieu du passage des iles Vierges, porte de sortie de la mer des Caraïbes, retour en Atlantique que nous avions quitté en arrivant à Ste Lucie; à droite St Thomas, à gauche au loin Porto Rico, cette nuit on a longé la cote de l’ile de Ste Croix, la prochaine fois on pourrai s’arrêter… En voilà un beau programme pour cet hiver !!! la vie à bord s’organise: l’ambiance est au beau fixe comme le temps, des quarts de 3 heures seul la nuit, dans la journée: lecture, bronzette sur le trampoline (en dehors des heures de plein soleil ,qui chauffe trop fort), discutions à deux ou à trois, photos, peinture, etc..Pour les repas, salade le midi, le soir repas chaud, boisson: apéro, puis eau fraiche, on cuisine à quatre mains Laurence et moi, Christophe est comme un « coq en pâte » le rythme de convoyage est beaucoup plus serein que celui de course, et comme toujours les journées passent très vite….

MERCREDI 14 12h

Encore une nuit dans des petits airs au près : GV+génois lourd, on essaie de remonter au vent pour s’écarter des iles sous notre vent ( Porto Rico, et maintenant Saint Domingue) . Enfin un poisson, une belle dorade de + d’un mètre,ce midi tartare, on ne va pas manquer de nourriture, les courses avaient été faites pour 5 !!! Le vent promis par Mr grib arrive doucement : à 10h un ris dans la GV, puis à 11h ça forcit encore d’un cran, 20 nœuds de vent apparent , on anticipe en prenant le deuxième ris , un peu sous toilé , mais on nous promet 30 nœuds et ça devrait adonner dans la journée, on est un peu au dessus de la route, ce qui nous permettra d’abattre au moment opportun en laissant sous notre vent les petites iles de Turks et Caicos, on évitera ensuite les bancs de sable des Bahamas, en visant directement sur Nassau, encore 600 miles….

JEUDI 15 19h

Chose promise…le vent s’est maintenu à 25 toute la nuit et plus dans les grains, au près, «Rafale » devient « Orangina » secouez moi secouez moi !!! une nuit en cirés ,humide et froide, on nous avait prévenus, les Bahamas, c’est le Nord…La matinée ça a continué, mais on s’habitue , on va vite, 10 nœuds en moyenne. Enfin le vent adonne, cela devient plus confortable, la mer est moins forte, plus régulière, le vent ne baisse pas donc on accélère ,15-16 nœuds dans les surfs…La nuit va être animée !!

VENDREDI 16 11h

23h personne n’était encore couché, on attendait …rafale avait tendance à partir au lof sur les vagues, avec ses antécédents d’avarie de barre cela ne nous plaisait pas, toujours 25 nœuds de vent établis; on affale la grand voile: mettre les moteurs en marche, rouler le génois, se mettre bout au vent et larguer la drisse, cela paraît simple….Après on reprend la route sous génois seul, vitesse 8-12 nœuds, la nuit va être calme? encore des grains et de gros nuages noirs…Ce matin, le soleil est revenu, le vent 18-20 nœuds ,la houle environ 3 mètres ,on arrive au sud des Bahamas, direction Providence channel, la passe nord de Nassau,ce qui évite les bancs de sable, dommage on ne verra pas les lagons bleus, mais avec ce temps incertain, les fonds de 2 metres, on va éviter…..VENDREDI 15 h ,le vent baisse 15-19 nœuds, on se traine à 6 nœuds,120° du vent, déjeuner tranquille, on renvoie toute la GV et le génois léger, 15h30 le génois s’ouvre suivant les pointillés de la couture du haut, roulé, remplacé par le lourd, qui a été réparé en Martinique on compte sur lui…les grib prévoient du vent mollissant et sans doute pour finir dimanche au moteur…17h le vent refuse: on reprend 1 ris: journée sport..

SAMEDI 17 12h

plein vent arrière,GV haute, génois en ciseaux, vent réel 20noeuds, Grib se serait il trompé? Reste 180 miles pour Nassau dans 24h à cette allure on y sera, le ciel est gris,il ne fait pas vraiment chaud, les maillots de bain sont dans le placard, tant pis pour les dernières heures de bronzage attendues, les fous bruns sont de retour, ça sent la terre..Le vent tourne, du nord,du sud, on affale la GV 14h juste le génois, et maintenant il pleut !!! Bahamas,Bretagne, même combat , St Malo en été: ciel gris, crachin, c’était pas écrit dans les guides…La nuit dernière nous sommes passés au large de San Salvador, l’ile de la découverte du nouveau monde par Christophe Colomb le 12 octobre 1492 , après avoir quitté Las Palmas le 3 aout de la même année,ça c est écrit dans les guides !!

DIMANCHE 18 9h

une nuit sans vent, en compagnie de paquebots de croisière se dirigeants comme nous vers New Providence, en vue du lagon de Nassau au lever du jour, sous de gros nuages gris. 11 h Rafale est amarré dans une marina calme, le soleil est revenu, on attend la visite de la douane . Et voilà, la boucle est bouclée, presque 2 mois depuis Canet, environ 5500 miles, une belle ballade, pleine de bons moments, des rencontres amicales, des escales découvertes, une mer toujours belle quelque soit le temps, un bateau rapide et agréable( sauf au près) Conclusion: je suis toujours prête à mettre mon sac à bord d’engins flottants, à voiles ………….

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *